[sc_msls_widget]

Nous sommes au milieu des vendanges 2018 au Château de Varennes. Cette année, après un été chaud mais heureusement arrosé régulièrement par les pluies, les raisins sont beaux en qualité comme en quantité. Ils sont pleins de promesses.

Dans le Beaujolais, pour le vin rouge, le raisin est ramassé à la main, afin de récupérer les grappes entières. Celles-ci sont ensuite mises intactes en cuve pour y macérer pendant quelques jours. C’est là que la magie du vin s’opère, que, sous l’effet de la chaleur et des levures, les sucres se transforment en alcool et la couleur intense des peaux de raisin passe dans le jus. Vient ensuite le moment de tirer ce jus une première fois (le jus de tire), puis de presser le résidu des grappes pour en extraire le jus restant (le jus de presse). Les deux sont finalement assemblés. Ils continueront à évoluer par la suite pour devenir le vin que nous connaissons bien.

Nous vous attendons en novembre pour découvrir notre Beaujolais-Villages Nouveau et l’année prochaine nos vins de garde de cette belle année 2018 !

Ce article est également disponible en %s.